Plan numérique

Le manifeste du Conseil national du numérique (France)

Posted on 2 minute(s)

Le Conseil national du numérique (en France) à publier aujourd’hui un manifeste pour interpeller le nouveau gouvernement pour l’instauration d’une intervention publique à la mesure de la transformation numérique qui s’opère. En lisant ce manifeste, je ne peux que comparer la différence de maturité entre le Québec et la France (et l’Europe), dans ce débat sur l’impact du numérique sur nos sociétés, sur notre rôle comme citoyen et sur le rôle des gouvernements comme catalyseur d’une vision collective dans cette transformation à haute cadence. Si le gouvernement québécois …

Partager

Le plan numérique, c’est NOTRE responsabilité

Posted on 2 minute(s)

Dans mon précédent billet, j’ai lancé l’idée d’une consultation parallèle à la démarche du gouvernement du Québec, pour tenter de nous doter d’une vision plus large des enjeux actuels posés par le numérique. Le gouvernement du Québec a plutôt fait son choix de faire une consultation morcelée. Je ne crois pas que ce soit la meilleure façon pour arriver aux solutions les plus structurantes, mais au moins il bouge. On ne va pas s’en plaindre. On ne peut que lui souhaiter la meilleure des chances. Par contre, si …

Partager

Se retrousser les manches

Posted on 5 minute(s)

En septembre 2014, avait lieu le Forum des idées pour le Québec organisé par le PLQ sur le thème « Vivre l’innovation ». On nous laissait entendre que l’avenir numérique était à l’agenda du nouveau gouvernement, qu’une vision était en gestation et prendrait forme bientôt. Pourtant, vendredi dernier, M. Couillard nous annonçait « le lancement des consultations sur l’économie numérique » auprès des entreprises québécoises, ainsi que la création d’un groupe-conseil qui accompagnera le ministère dans l’élaboration de la feuille de route en économie numérique, que le gouvernement …

Partager

Transformations numériques et responsabilité sociale

Posted on 2 minute(s)

Court commentaire sur notre responsabilité collective face au changement induit par le numérique. Trop souvent voit-on les changements technologiques et les bouleversements économiques avec résignation ou fatalisme. Comme si en arrière-plan de notre conscience collective sommeillait une sorte de réalisme darwinien implacable; comme si on pouvait se contenter d’un “tant pis” ou d’un “dommage” pour seule réponse à ceux qui verront leur vie mise en péril par les soubresauts des règles du jeu économique. Avec les bouleversements numériques qui pointent à l’horizon, et la nonchalance des nos gouvernements …

Partager