Où est mon disque dur.

En un mois, j’ai vécu l’agonie d’un disque dur sur mon ordinateur portable et des troubles encore inexplicables de ma carte vidéo qui a rendu ce même laptop aveugle durant quelques heures. Par chance, l’agonie fut assez longue pour que je puisse avoir le temps de terminer (ou presque) mon back-up (oui, oui j’en avais un, mais vieux d’un peu plus d’un mois). Quant à la cécité inopinée et inexpliquée, bien sur que mon backup était encore en retard. Si j’avais dû laissé partir cet ordinateur pour l’atelier de réparation, j’aurais été complètement déboussolé pour quelques jours, voire plus (le temps de la réparation….. souvent trop longue).

Je me suis mis à rêver d’un système de sauvegarde online, continu. Une sauvegarde qui me laisserait en panne d’ordinateur le temps de me brancher sur un nouveau clavier pour retrouver configuration, application et surtout data… Est-ce possible ? J’allume des cierges gros comme cela.

Ce rêve est-il si fou ? Platypus pourrait bien être une partie du nom de ce rêve. Ou plus justement son nom de code. Car Google, avec GDrive (voir ComputorWorld , Techcrunch-fr, Techcrunch-en), nom
projet de “Platypus”
, prépare un intéressant produit dans ce sens. Parmi les fonctionnalités :

  1. Backup. If you lose your computer, grab a new one and reinstall Platypus. Your files will be on your new machine in minutes.
  2. Sync. Keep all your machines synchronized, even if they run different operating systems.
  3. VPN-less access. Not at a Google computer? View your files on the web
  4. Collaborate. Create shared spaces to which multiple Googlers can write.
  5. Disconnected access. On the plane? VPN broken? All your files are still accessible.

Je crois presque rêver.

En fouillant un peu, on doit constater que le marché est en plein effervescence, avec une concurrence en croissance.Platypus

On pourra se demander ce que Google vient faire dans le portrait. Service payant, service gratuit avec publicité ? On verra aussi pour le modèle d’affaire le jour du lancement; mais il est certain que Google avec son arrivée viendra fragiliser les joueurs de ce service en émergence.

Je vois donc que mes problèmes de backup sont en voie d’être définitivement régler. Je pourrai dormir en paix parce que je pourrai à peu de frais avoir un accès simple en facile à l’ensemble de mes datas, voir de mon ordinateur. Par contre, si je suis à l’aise avec l’idée d’entreposer chez “un tiers” le contenu de mon ordinateur (de mes ordinateurs) pour les protéger, je ne sais si j’aime l’idée que ce tiers soit en Google qui, grace à son rayonnement, aura accès à un très vaste public et concentrera une large portion de ce marché (Microsoft fera-t-il aussi la même chose?). Tant d’information, à la fois futile et névralgique, dans une seule entreprise. Je me questionne…

En attendant, malgré ma frousse de la semaine dernière, qui n’était peut-être qu’un signe avant-coureur d’un problème plus grave, je n’ai pas encore fait mon backup. Je ressors mon disque externe ou je vais en ligne ?

2 Comments
  • BenC
    octobre 24, 2006

    Le secteur devient en effet très achalandé…

    Amazon est aussi dans la course avec son service S3. Jeremy Zawodny en parlait il y a quelques semaines ( http://jeremy.zawodny.com/blog/archives/007641.html ).

    Personnellement, j’utilise des scripts qui tourne autour de rsync pour mes Linux (http://www.mikerubel.org/computers/rsync_snapshots/ ) ou Mac (j’oubli le nom… 🙁 ).

    Mais pour le laptop, je préfererais faire mon backup sur les machines du bureau (parce qu’il contient beaucoup de fichiers assez gros, et parce qu’il appartient au bureau…), mais je n’aimais pas trop l’idée de “dumper” en clair mes données sur un disque où se promène beaucoup, beaucoup de monde… J’ai remarqué duplicity (http://duplicity.nongnu.org/features.html) qui permet d’envoyer ses backup en version encrypté, sur n’importe quel medium: FTP, SCP, répertoire partagé CIFS/SMB/Windows/Samba, et.. Amazon S3.

    Donc, avec quelque chose du genre, ton problème de “confiance” serait contourné. Reste à voir si ça marche dans le “mauvais” OS…. 😉

  • BenC
    octobre 24, 2006

    Le secteur devient en effet très achalandé…

    Amazon est aussi dans la course avec son service S3. Jeremy Zawodny en parlait il y a quelques semaines ( http://jeremy.zawodny.com/blog/archives/007641.html ).

    Personnellement, j’utilise des scripts qui tourne autour de rsync pour mes Linux (http://www.mikerubel.org/computers/rsync_snapshots/ ) ou Mac (j’oubli le nom… 🙁 ).

    Mais pour le laptop, je préfererais faire mon backup sur les machines du bureau (parce qu’il contient beaucoup de fichiers assez gros, et parce qu’il appartient au bureau…), mais je n’aimais pas trop l’idée de “dumper” en clair mes données sur un disque où se promène beaucoup, beaucoup de monde… J’ai remarqué duplicity (http://duplicity.nongnu.org/features.html) qui permet d’envoyer ses backup en version encrypté, sur n’importe quel medium: FTP, SCP, répertoire partagé CIFS/SMB/Windows/Samba, et.. Amazon S3.

    Donc, avec quelque chose du genre, ton problème de “confiance” serait contourné. Reste à voir si ça marche dans le “mauvais” OS…. 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *