La Droite 2.0

Qui voit la droite comme une vieille garde ringarde. Eh non! elle aussi peut nous faire une petite campagne virale avec des petits effets buzzesques.

Bientôt dans un cinéma près de chez vous…

[youtube]5PBfrBEwZCU[/youtube]

Ou sur le site : http://www.lillusiontranquille.com/

6 Comments
  • Chistian Aubry
    octobre 24, 2006

    Ben moi, j’pense que ça a l’air intéressant. Non pas parce que Joanne Marcotte et Denis Julien, conseillers financier et cinéastes, sont aussi militants adéquistes (ou du moins l’étaient, selon L’Actualité, en 2005), mais parce que tout ce qui questionne nos croyances est utile.

    C’est vrai, je crois, qu’il y a un mythe de la Révolution Tranquille et de la Gauche qui nuit au débat d’idées, au Québec. C’est tellement vrai qu’on s’y est fait passer, pendant des années, des politiques de droite estampillées PQ, un parti qui se veut social-démocrate, mais qui a plus souvent flirté avec les «Progressistes Conservateurs» (LOL) qu’avec le NPD.

    On verra bien ce que le film a à dire. En attendant, au-delà de l’effet réseau social de YouTube, la bande-annonce a un gros défaut : qui sont tous ces gens qui parlent? Quel crédit peut-on leur accorder?

  • Chistian Aubry
    octobre 24, 2006

    Ben moi, j’pense que ça a l’air intéressant. Non pas parce que Joanne Marcotte et Denis Julien, conseillers financier et cinéastes, sont aussi militants adéquistes (ou du moins l’étaient, selon L’Actualité, en 2005), mais parce que tout ce qui questionne nos croyances est utile.

    C’est vrai, je crois, qu’il y a un mythe de la Révolution Tranquille et de la Gauche qui nuit au débat d’idées, au Québec. C’est tellement vrai qu’on s’y est fait passer, pendant des années, des politiques de droite estampillées PQ, un parti qui se veut social-démocrate, mais qui a plus souvent flirté avec les «Progressistes Conservateurs» (LOL) qu’avec le NPD.

    On verra bien ce que le film a à dire. En attendant, au-delà de l’effet réseau social de YouTube, la bande-annonce a un gros défaut : qui sont tous ces gens qui parlent? Quel crédit peut-on leur accorder?

  • Chrystian Guy
    octobre 25, 2006

    La droite, vraiment? Je dirais plutôt une réponse à la go-gauche… C’est Trudeau qui avait raison: nous sommes un peuple d’extrême centre. On a vu pire en matière de Droite.

    Je trouve aussi que ça a l’air fort intéressant. Moi j’ai bien aimé le livre de Dubuc et je crois qu’il y a quelques leçons à tirer de ses constats. J’ai l’impression que c’est dans la même veine. Faudra voir…

    Je suis assez d’accord avec le maudit Français qui me précède dans son commentaire… 😉

  • Chrystian Guy
    octobre 25, 2006

    La droite, vraiment? Je dirais plutôt une réponse à la go-gauche… C’est Trudeau qui avait raison: nous sommes un peuple d’extrême centre. On a vu pire en matière de Droite.

    Je trouve aussi que ça a l’air fort intéressant. Moi j’ai bien aimé le livre de Dubuc et je crois qu’il y a quelques leçons à tirer de ses constats. J’ai l’impression que c’est dans la même veine. Faudra voir…

    Je suis assez d’accord avec le maudit Français qui me précède dans son commentaire… 😉

  • Clément Laberge
    octobre 27, 2006

    J’ai lu Dubuc. J’ai trouvé ça intéressant au début, puis de plus en plus ennuyant et convenu. Qu’importe, ça avait été un peu de même avec le livre de Françoise David aussi.

    Dans un cas comme celui-là je m’intéresse moins au discours lui même qu’au renouvellement de la méthode. En lançant ainsi leur projet, les auteurs le livrent davantage à la discussion, ils le soumettent (litérallement) à l’opinion. Et en cela, je trouve intéressant. Naïveté? Je ne sais pas.

    Si ce n’est qu’un pamphlet de plus, bof. Si c’est l’amorce d’une manière un peu plus « inter-active » d’animer le débat public, d’y semer des images qui pourront être repiquées, mixée et remixées, etc. alors ça me plaît.

    Est-ce que cela restera un cas isolé? Je ne sais pas. J’espère que non.

    Salut à vous trois!

    Clément

  • Clément Laberge
    octobre 27, 2006

    J’ai lu Dubuc. J’ai trouvé ça intéressant au début, puis de plus en plus ennuyant et convenu. Qu’importe, ça avait été un peu de même avec le livre de Françoise David aussi.

    Dans un cas comme celui-là je m’intéresse moins au discours lui même qu’au renouvellement de la méthode. En lançant ainsi leur projet, les auteurs le livrent davantage à la discussion, ils le soumettent (litérallement) à l’opinion. Et en cela, je trouve intéressant. Naïveté? Je ne sais pas.

    Si ce n’est qu’un pamphlet de plus, bof. Si c’est l’amorce d’une manière un peu plus « inter-active » d’animer le débat public, d’y semer des images qui pourront être repiquées, mixée et remixées, etc. alors ça me plaît.

    Est-ce que cela restera un cas isolé? Je ne sais pas. J’espère que non.

    Salut à vous trois!

    Clément

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *